Présentation du contrôle des fichiers avant impression

Le contrôle des fichiers pour l’impression de stickers personnalisés

Présentation du poste d’Opérateur PAO et de Gwladys

Salut Gwladys, peux-tu te présenter en deux mots (sans faire trop long !!!!)

Donc je suis Gwladys en poste chez sticker en ligne depuis 2014. J’ai commencé très jeune par un apprentissage alors que j’avais tout juste 15 ans. J’ai suivi un parcours BAC pro production de produit imprimé à Grafipolis à Nantes. À l’obtention du bac, l’entreprise m’a embauchée en CDI. Je suis la plus jeune de l’équipe, malgré mon ancienneté dans la boîte. Fan absolue de foot, vous pouvez me retrouver à la Beaujoire pour chanter “Allez Nantais joués“. Bon voilà rapidement pour pas faire trop long

fleche En quoi consiste ton poste chez sticker en ligne :

Je travaille au contrôle des fichiers PAO pour les sites Sticker en Ligne et Panneau en Ligne. Nous sommes deux à temps plein rejoint par une troisième personne sur les périodes chargées. Une fois que la commande est validée, les clients pensent souvent que le processus est entièrement automatisé. Comme si le fichier se retrouvait directement sur l’imprimante en validant le paiement. Le processus est un peu plus humain que cela. Une fois le paiement validé et enregistré par le service comptabilité, la commande se retrouve sur mon bureau.

Je dois contrôler manuellement le fichier pour le rendre imprimable. Nous traitons une cinquantaine de fichiers par jour au service PAO. Le temps de traitement varie en fonction de la complexité du fichier. Entre 5 min et 30 minutes pour les fichiers plus complexes comme les planches de stickers mixtes ou les impressions sur vinyle transparent avec encre blanche.

PAO

Quels sont les points de contrôle à vérifier pour l’impression d’autocollants :

Cette vérification par un opérateur correspond à la partie prépresse.
Cela consiste à mettre en conformité un fichier PAO pour qu’il puisse passer en impression.



La taille du fichier : La première chose est de vérifier que la taille du fichier correspond bien au format de l’autocollant choisi, ou tout du moins si cela est proportionnel.



Le fond perdu : il s’agit d’un débord de 2 mm tout autour du fichier pour ne pas avoir de bande blanche s'il y a un aplat de couleur sur l’autocollant. On l’ajoute systématiquement si cela est oublié sur le fichier.



La définition des images : On préconise une définition de 300 dpi pour les photos, une définition de 150 dpi reste imprimable sur des petits formats. En dessous de cette qualité on bloque la commande et on demande au client un nouveau fichier.



Le taux d’encrage : Les clients ont la fâcheuse manie de sur-encrer leurs créations. La couleur noire en particulier n’a pas besoin d’un taux d’encrage à 400% ! Un noir 100% suffit largement, un encrage trop important ne permet pas un séchage optimal de l’impression sur l’adhésif. On corrige systématiquement ce point pour ne pas avoir de défaut d’impression.



Ajout de la forme de découpe : Nos machines de découpe ont besoin d’un fichier spécifique pour pré-découper les stickers rond, carré, rectangle ou bien à la forme spécifique. On ajoute donc un contour autour du fichier d’impression



Imposition : L’imposition consiste à regrouper les visuels sur une planche pour lancer l’impression. En fonction du type de support papierautocollant vinyle et du type de façonnage : planchette de stickers ou autocollants à l’unité, on créé des planches plus ou moins grandes. L’imposition pour un modèle à l’unité est fait au format 32x45 cm par exemple pour être facilement massicoté. Les stickers en planches sont imposés sur des formats plus grands 150x50 cm en général



Une fois cette étape réalisée, le fichier est transmis à l’atelier d’impression
pour la fabrication de votre commande de sticker en ligne.

Vous pouvez recevoir un aperçu de fichier corrigé avant mise en fabrication en choisissant l’option Bon à tirer Numérique.

maquette

Quels sont les logiciels que tu utilises pour la partie Pré-presse

Pour le contrôle du fichier nous utilisons Adobe Photoshop, Adobe Illustrator et Acrobat Pro pour une dernière vérification du PDF avant impression des autocollants. Il s’agit de logiciels bien connus dans le domaine des arts graphique. Leur prix est assez élevé et on peut maintenant utiliser de nombreux logiciels très performants beaucoup plus économiques. On peut citer des logiciels comme Inskcape, Gimp, Corel Draw, Canvas qui si on les maitrise correctement permettent de créer des fichiers vraiment professionnels.



photoshop Photoshop : Pour corriger tous les fichiers bitmap, comme les jpeg, les psd. Un logiciel ultra performant pour la retouche d’image



illustrator Illustrator : pour corriger les fichier vectoriel Pdf, AI.... On l’utilise pour faire l’imposition et pour créer les fichiers de découpe mi-chaire ou pleine chaire



pdf Acrobat Pro : Pour vérifier une dernière fois le fichier PDF avant impression : Taux d’encrage, présence de l’encre blanche pour l’impression de stickers transparent.



Quelles sont les erreurs les plus fréquentes que tu retrouves sur les fichiers ?

Même si les contraintes techniques pour la création d’un fichier PAO pour un sticker sont beaucoup moins complexes que pour l’édition d’une brochure, on retrouve de nombreux petits points que nous devons corriger. Pour ne pas perdre trop de temps et pour pouvoir livrer les commandes dans les temps nous corrigeons nous-mêmes la plupart des fichiers. Les clients ne se rendent même pas compte que sa création comportait des anomalies



Sur notre site nos clients se divisent en deux catégories.



Les pros des arts graphique : Ils maitrisent parfaitement les logiciels de création par contre on retrouve régulièrement le même type d’erreur



pre-presse

1/ Un document avec des polices non vectorisées qui nous empêche de traiter le fichier. On télécharge la police manquante si cela est possible

2/ Les illustrations ne sont pas incorporées dans le document. Dans ce cas nous sommes obligés de bloquer le fichier

Si vous lisez cet article veuillez à contrôler ces deux points, cela me fera vraiment plaisir !!!



Le reste du monde : des professionnels, des associations pour qui le graphisme ne fait pas partie de leur compétence, mais qui veulent tout de même imprimer de super sticker en ligne. Malgré cela on obtient souvent de très bons fichiers. Voici les erreurs courantes lorsque l’on ne maitrise pas la PAO.



pre-presse

1/ Le fichier n’est pas du tout proportionnel au format du sticker. Un fichier rectangle pour imprimer un sticker rond.On prévient donc les clients pour essayer de trouver une solution alternative afin de rendre l’impression possible.

2/ Les définitions d’images très faibles . Le classique est de récupérer une image sur un réseau social. Facebook par exemple compresse les images pour réduire le temps de chargement. L’image est souvent de très mauvaise qualité pour l’impression. Éviter cette source pour récupérer des images.



Voilà, je pense avoir fait le tour de mon quotidien en tant opératrice pré presse chez Sticker en Ligne. J’attends plus que vos petits fichiers à contrôler pour réaliser vos stickers personnalisés.

Article du blog :
Imprimer un autocollant en ligne